Pages du blog
  • Accueil
  • Catégories du blog
    A propos du site
  • Ecrire un article
  • [TOP #3] Les 10 meilleurs arrêts de bus de Besançon

    arrêtbesançonBusGinkoicbtop

    Aujourd’hui nous voulons rendre hommage à votre vie étudiante bisontine. Pour cette troisième édition du « top du mois » nous avons choisi d’exprimer l’amour que nous éprouvons pour les arrêts de bus Ginko. Munis de notre plan des lignes de bus (oui il y a des gens qui utilisent encore ça en 2016), nous arpentons les rues de la ville du temps. Pendant que vous travaillez et stressez pour les partiels, nous, tranquilles, on se balade.

    L. 3 / Gare Viotte : C’est le premier arrêt que vous, étudiants de première année, découvrez lorsque vous débarquez sur les quais de la capitale de Franche-Comté. Mais surtout, il doit sa célébrité aux 235 personnes qui entrent dans le bus en même temps aux heures de pointes.

    L. 3 / IUT : Si vous ne connaissez pas cet arrêt, vous n’êtes manifestement jamais venus en cours (ce qui vous fait pas mal d’absences injustifiées). Ce « bus stop » comme disent les Américains est réputé pour ses travaux. La zone est en chantier depuis 1934. Information pratique : si vous décidez de monter dans le bus entre 16h30 et 18h depuis l’IUT, seuls ceux mesurant moins d’1m08 réussiront à se faire une place.

    L. 15 / Chamars : Il s’agit du terminus de la ligne 15 direction « centre-ville ». Pourtant, comme chacun le sait, « Charmars », n’est pas du tout situé au centre-ville. On nous ment : une fois le terminus atteint, vous êtes à la Gare d’eau. Il vous faudra 15 minutes de marche sous la pluie (nous sommes à Besançon ne l’oubliez pas) pour réellement être au centre.

    L.3 / République : Sans doute un nom d’arrêt qui existe dans toutes les villes de France. Ici, lorsque vous descendez à « Rép » c’est que vous souhaitez rejoindre le centre-ville (le vrai). Notez que le vrai terminus du bus n°3 devrait être là : la légende dit que personne n’est jamais descendu après « République ».

    NB : cet arrêt créé la confusion chez nombre d’entre nous car il n’existe que dans un sens de la ligne. SUPER IDÉE.

     

    L. 14 / Hauts du Chazal : Bon, sérieusement, on ouvre le débat : qui est déjà allé jusque-là ? Le temps de trajet pour rejoindre les Hauts du Chazal est l’équivalent d’un Besançon-Perpignan. Le saviez-vous : cet arrêt n’a rien à voir avec l’ancienne présentatrice du JT sur TF1.

     

    L. 15 / Intermarché : A votre avis, pourquoi certaines personnes manifestent la volonté de descendre ici ? Pour aller chez Carrefour ? Chez Monoprix ? Géant Casino ? Non ? Bah on ne voit pas.

     

    L. 5 / Clairs Soleils : On vous voit venir avec votre petit ton arrogant, mais si, cet arrêt existe bel et bien. Promis juré. En revanche si vous dites aller régulièrement à Clairs Soleils, soit vous mentez, soit vous cherchez à rentabiliser votre abonnement à 27,50€. Allez, ce soir grosse soirée à Clairs Soleils on vous attend nombreux dans le bus 5 direction Bregille.

     

    L. 3 / Rivotte : Ah bah bravo, vous vous êtes endormis dans le bus. On ne voit pas d’autre explication qui fait que vous descendiez aussi loin.

     

    L. 11 / Brossolette Greta : La rédaction a élu « Brossolette Greta » dans la catégorie « nom d’arrêt le moins charismatique d’Europe ». Point culture : Pierre Brossolette était un héros de la Résistance Française, torturé par la Gestapo et aujourd’hui enterré au Panthéon (Paris).

    L. 63 / Abribus : là clairement, le créateur de cet arrêt de la ligne 63 direction Chaucenne (que nous saluons) avait vraiment beaucoup d’inspiration.


    Parce qu’un « top 10 » c’est beaucoup trop court, nous vous proposons des bonus :

    L. 74 / Deluz : Hugo Deluz ? (Que nous saluons également).

    L. 15 / Parguez : Un parking + des merguez = Parguez. Nous avons définitivement autant d’inspiration que celui qui a proposé l’arrêt « Abribus ».


    Comme le montre ce dernier exemple, à force de parcourir Besac’, nous commençons à être fatigués. En plus, on galère vraiment à replier notre plan… Alors nous espérons que désormais, vous saurez apprécier ces arrêts à leur juste valeur !

    Allez, A+ dans le bus.

    Antoine Poncet & Victor Hopf

    Commentaires


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Crédits

    Tous droits réservés. Le site est la propriété du département infocom de Besançon.
    En utilisant le site, vous acceptez l'enregistrement de cookies. Crédits