Pages du blog
  • Accueil
  • Catégories du blog
    A propos du site
  • Ecrire un article
  • On a pris un café avec… Pauline

    ATHLONEducisicbIRLANDE

    Le mois de décembre… On approche peu à peu de la fin de l’année, des fêtes et… des partiels !
    Nous avons donc voulu vous changer les idées en vous proposant de prendre des nouvelles des étudiants qui sont actuellement en DUCIS.
    Aujourd’hui, nous sommes allés à la rencontre de Pauline Ueberschlag, une ancienne étudiante de l’option pub, qui vit en ce moment au beau milieu de l’Irlande, à Athlone. Elle nous a ouvert les portes de son petit Irish cottage, et dieu sait que ça fait envie…

    Pourquoi as-tu choisi l’Irlande ? Qu’est ce qui t’as attiré là-bas ?

    Pour la petite histoire, le jour de mon entretien pour entrer à l’IUT, j’ai discuté avec une étudiante des possibilités de poursuites d’études et c’est à ce moment là qu’elle m’a touché deux mots au sujet d’une année à l’étranger avec plusieurs destinations au choix. Depuis, j’ai eu envie de me lancer.
    Pourquoi l’Irlande ? À vrai dire, l’Irlande était la seule destination de DUCIS, avec Malte, à être un pays anglophone. Quoi de mieux pour améliorer son anglais ?  Je savais que beaucoup de monde avait postulé pour Malte, ce qui est compréhensible : soleil et chaleur, l’exact opposé de l’Irlande.
    Personnellement, je ne sais même plus comment m’habiller tant la météo est instable et change constamment !
    Cela dit, je ne regrette absolument pas mon choix. C’est un pays convivial, chaleureux et où les paysages de verdure sont à couper le souffle. Un plaisir quotidien dont je ne me lasse pas !

    Est-ce que tu es partie seule, sans connaître personne ? La sélection est-elle difficile pour cette destination ?

    L’Irlande était mon premier vœu mais il n’y avait qu’une seule place en Info-Com et il y avait de nombreuses demandes pour partir en DUCIS, alors je ne m’attendais pas du tout à être acceptée, c’était donc une très bonne surprise.
    La sélection ne se fait pas uniquement sur le niveau d’anglais mais aussi sur les motivations personnelles.
    Je suis partie seule et pour être honnête, les quelques jours avant mon départ n’ont pas été faciles. Les questions, la peur de l’inconnu… Pourtant, en parallèle, j’étais heureuse comme jamais. Le jour-J, assise sur mon siège dans l’avion, je savais déjà que des expériences inoubliables m’attendaient là-bas.
    Bien évidemment, qui dit Erasmus signifie aussi qu’on ne reste pas seul bien longtemps ! Un petit repas pour apprendre à se connaître et nous voilà partis pour neuf mois !

    Est-ce que tu peux nous expliquer ce que tu étudies ? La façon dont tes cours se déroulent ?

    Actuellement je prépare un Bachelor International Business and Management, l’avantage c’est que si je valide ce Bachelor, il est reconnu comme un BAC+3, ce qui n’est pas le cas pour tous les autres DUCIS.
    Le seul problème c’est que je n’ai aucune matière en rapport avec InfoCom : fini Photoshop et bonjour Excel ! Je ne vais pas vous mentir, la finance et la gestion de la chaine logistique ne sont pas des matières qui font rêver (encore moins en anglais) mais ça me permet de découvrir un nouvel aspect de l’entreprise ainsi que d’enrichir mes connaissances.
    Les cours se déroulent principalement en amphi, mais c’est surtout le rapport profs/élèves qui m’a le plus surprise à mon arrivée. Ici, on n’appelle pas un professeur Madame ou Monsieur, mais directement par son prénom. Ce principe permet de « casser » les barrières conventionnelles pour plus de proximité en quelques sortes.

    Comment se passent tes semaines (nombre d’heures de cours, tes occupations pendant ton temps libre…) ?

    Mon premier semestre vient de se terminer et mes partiels sont dans quelques semaines. Ce premier semestre était assez chargé, j’avais environ 28 heures de cours par semaine mais mon deuxième semestre sera plus léger (une quinzaine d’heures seulement).
    Pour ce qui est de mon temps libre, j’en ai profité pour visiter le pays et voir des lieux incontournables de l’Irlande tel que le lac du Connemara, les falaises de Moher, les lieux de tournages de la série Games Of Thrones, Dublin ou encore Galway. L’avantage de l’Irlande c’est qu’en quatre heures, il est possible de traverser tout le pays et donc de visiter de nombreux lieux.
    Sinon l’université est très bien équipée et plusieurs clubs de sport, musique, photographie, danse sont à notre disposition… Donc impossible de s’ennuyer !

    Parlons un peu du pays et de ta ville, Athlone, qu’est-ce que tu en penses ? Ta vie ? Ton appart ?

    Athlone est une petite ville en plein centre de L’Irlande. Traversée par la rivière Shannon, on pourrait presque se croire à Besançon ! Ce n’est pas la ville la plus folle du pays mais la culture irlandaise y est bien présente ! On y trouve par exemple le Sean’s Bar, qui est considéré comme le plus vieux pub d’Europe. Et puis je pense que pour une vie Erasmus il n’y a rien de mieux. Nous ne sommes « que » 300, donc ça nous permet de créer des liens plus forts que si on était dans une grande ville.
    Les Irlandais parlent deux langues : l’anglais et l’Irish. Et oui, l’accent Irlandais est plutôt difficile à comprendre mais les Irlandais le savent et ne se vexent pas quand on leur demande de répéter pour la 10e fois, au contraire.
    Je vis dans une résidence étudiante. Pour ma part je partage un appartement avec trois autres étudiants : une espagnole, un irlandais et un malaisien. Pour une première expérience en colocation je suis très contente. Vivre avec d’autres personnes de nationalités différentes me permet de parler anglais, de partager nos cultures et de vivre autrement.
    J’aime beaucoup ma nouvelle vie ici, je bouge constamment que ce soit pour aller à l’université, voir des amis, ou encore pour voyager dans le pays. L’ambiance Erasmus est vraiment bon enfant et très souvent on se retrouve autour d’un International Dinner où chacun cuisine un petit quelque chose qu’on partage ensuite tout en jouant de la guitare. Aucune routine ne s’installe et c’est ça que j’apprécie le plus.

    Qu’est ce qui t’as le plus interpellée en Irlande ? Et à l’inverse, qu’est-ce qui te manque le plus ?

    Il y a un grand nombre de fast-food et malgré les basses températures il n’est pas rare de voir le marchand de glace vagabonder dans la ville !
    En Irlande la consommation de lait est impressionnante et ce, tout au long de la journée ! D’ailleurs, j’ai remarqué qu’il n’y a pas vraiment d’horaire pour manger, c’est quand tu as faim. Il n’est donc pas étonnant de voir quelqu’un prendre un repas à 16h avec un verre de lait.
    En tant que française expatriée en Irlande je dirais que ce qui me manque le plus c’est le fromage ; ici on a le choix entre du cheddar blanc ou orange (qui s’apparente plus à du plastique qu’à autre chose), alors les premières semaines sans fromage sur mes pâtes ont été assez difficiles !

    On est en décembre, cela fait environ 4 mois que tu es partie, si tu devais comparer ton niveau d’anglais avant et maintenant, tu en dirais quoi ? (Ne sois pas modeste !)

    Alors ça, c’est LA grande question. Je me rappelle de mes premières semaines où je faisais plus du langage de signes que de l’anglais. Je n’ai jamais autant utilisé Word Reference !
    Mon anglais n’est toujours pas parfait mais disons que petit à petit, je progresse. Je pense qu’en quatre mois, j’ai pris un peu plus confiance en moi lorsqu’il s’agit de parler anglais, je n’ai plus peur de me lancer. Je fais encore des erreurs, certes, mais après tout nous sommes tous des étudiants internationaux et tout le monde est très indulgent !
    Mais mon objectif pour les six mois à venir reste quand même de pouvoir répondre très clairement à cette question par un grand oui !

    Et après cette année, qu’est-ce que tu envisages de faire ?

    Pour être honnête je n’ai pas encore d’idées précises de ce que je vais faire après cette année. Mais je compte bien reprendre mes études dans la communication et me servir de cette année comme d’un bagage complémentaire. J’ai très envie de continuer à voyager, et puis pourquoi pas faire des stages à l’étranger pour trouver ma voie !


    Pour les plus curieux, voici un petit aperçu des paysages de l’île d’émeraude…

    Bon courage pour tes partiels !

    bb

    balade-2

    balade

    feet

    flags

    houses

    ruines

    see

    sunset

    Merci à Pauline !

    Commentaires


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Crédits

    Tous droits réservés. Le site est la propriété du département infocom de Besançon.
    En utilisant le site, vous acceptez l'enregistrement de cookies. Crédits