Pages du blog
  • Accueil
  • Catégories du blog
    A propos du site
  • Ecrire un article
  • Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia

    2Aicbrodiastage

    Nous retournons en France pour prendre des nouvelles de nos 2A, nous sommes même très proches puisque ça se passe à Besançon.  Et oui, pas besoin de partir loin pour avoir un stage, on vous le prouve avec Mélissa qui est en pleine organisation du festival Détonation à la Rodia. Les stages locaux ça a du bon, à méditer pour votre deuxième année !

    Comment as-tu trouvé ton stage à la Rodia, quelles ont été les démarches à faire ?

    Déjà j’ai connu La Rodia à mon arrivée à Besançon. Il faut le dire, c’est un endroit vraiment cool et c’était un plaisir de fréquenter cette salle. Ensuite en 2ème année à l’IUT, Simon Nicolas (chargé de com de La Rodia) était notre intervenant professionnel en com événementielle. Il m’a vraiment donné envie de connaitre plus son métier et j’aimais beaucoup l’approche qu’il apportait sur ses idées. J’ai donc proposé ma candidature de vive voix puis par courrier. Je n’ai rien lâché jusqu’à avoir un entretien car je n’avais demandé que ce stage. Je savais qu’il y avait beaucoup de demandes (dont mes collègues de classe) mais je l’ai presque harcelé pour montrer que vraiment je voulais le rencontrer.  J’ai décroché un rendez-vous après les vacances de décembre et il m’a dit à la fin de cet échange que j’avais le stage. J’ai souri et je suis sortie en pleurant de joie.


    Nous pouvons dire que tu es motivée ! Quelles sont tes missions ?

    Alors c’est très simple en fait on est en pleine préparation du festival Détonation qui aura lieu du 28 au 30 septembre. Donc je travaille avec Simon et Lucie (l’équipe com). J’écris beaucoup les teaser d’artistes que vous pouvez lire sur le site de Détonation, je publie sur les réseaux sociaux (d’ailleurs je m’occupe principalement du compte snapchat de La Rodia donc suivez-nous pour avoir des exclus et voir comment ça se passe dans les bureaux ==> larodia). Après j’ai également eu des missions visuelles etc.

    Bref je travaille principalement sur le festival Détonation auquel je vous conseille de venir parce que la programmation est absolument dingue cette année !


    Tu as la chance d’être tombée dans une bonne période.  Comme tu travailles sur détonation tu peux nous en apprendre davantage sur l’organisation du festival, comment ça se passe, les problèmes que vous pouvez rencontrer etc ?

    Je peux vous parler principalement de la com. En fait ce qui est compliqué c’est que tout ce qu’on fait dépend du programmateur et des nouvelles qu’il a des groupes. Par exemple j’entendais parler de Bigflo&Oli depuis mon arrivée en avril et on n’a eu la confirmation que la semaine dernière. Donc on préparait la com au cas où avec le texte du groupe, et le graphiste avait créé une typo spéciale pour eux ; alors qu’on n’était même pas certain qu’ils allaient venir.

    Sinon on fait des réunions régulièrement au sein de l’équipe com, puis équipe com plus le programmateur, puis toute l’équipe de La Rodia allant de l’administration, à la com en passant par l’action culturelle. Dès qu’il y a une info nouvelle, même sur la technique, tout le monde est au courant.

    Après bien évidement c’est aussi une question de budget. Chaque “pôle” a une somme d’argent à ne pas dépasser. C’est un peu ce qu’on fait pendant les challenges sauf que là on ne peut pas faire les yeux doux pour dépasser, alors on cherche des solutions  :)


    C’est une grosse organisation, les dessous de l’événementiel t’ont plu ? Qu’envisages tu pour la suite de tes études ?

    Oui je suis même très satisfaite. J’en apprends tous les jours, mes collègues sont géniaux, très drôles et c’est des encyclopédies musicales. Je suis encore plus curieuse que je ne l’étais et j’apprends une myriade de choses chaque jour donc c’est vraiment parfait !

    L’année prochaine je pars à La Haye (Pays Bas) en Ducis et à mon retour j’aimerais intégrer la LP MOSEL à Montbéliard.


     On se retrouvera sûrement l’année prochaine pour une interview des DUCIS alors ! Pour conclure, quelle a été la durée de ton stage et as-tu été rémunéré ?

    Avec plaisir ! Je devais terminer ce stage rémunéré le 16, comme le prévoyait ma convention, mais j’ai convenu d’un avenant au contrat pour terminer à la fin du mois. J’ai donc la chance de faire 15 jours de plus à La Rodia


     

    Et parce que nous voulons un enthousiasme général pour la deuxième année qui approche et les stages qui nous attendent, voici la vue qu’on peut avoir à Besançon depuis la Rodia. On vous avait dit que trouver un stage n’était pas si compliqué….

     

    stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia

    stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia

    Enregistrer

    stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia0stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia0stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia0stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia0stage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodiastage rodia icb 2A  Mélissa: un stage sans fausse note à la Rodia

    Merci à Mélissa!

    Commentaires


    Les commentaires sont fermés.

    Crédits

    Tous droits réservés. Le site est la propriété du département infocom de Besançon.
    En utilisant le site, vous acceptez l'enregistrement de cookies. Crédits