Pages du blog
  • Accueil
  • Catégories du blog
    A propos du site
  • Ecrire un article
  • Les péripéties d’Alice chez Topito

    2AicbstageTopito

    Nous continuons d’interviewer nos 2A concernant leurs stages, car on ne sait jamais, cela pourrait vous intéresser (et oui ce sera bientôt à votre tour). C’est aujourd’hui au tour d’Alice (alias Chaaaataaaard) de nous en dire un peu plus sur son stage chez Topito. Aux dernières nouvelles elle était punie ;)  au coin, mais on est sûr qu’au fond elle s’en sort très bien !

     

    Pour combien de temps as-tu intégré l’équipe de Topito ?

    J’ai commencé le 10 avril et je termine fin juillet, un peu moins de 4 mois donc. J’ai préféré ne pas m’en tenir aux 10 semaines minimum afin de maximiser mes chances d’obtenir un stage qui me plait réellement, car 2 mois et demi ce n’est souvent pas assez pour les entreprises.


    Comment s’est déroulé ton entretien ? Des conseils pour un entretien ?

    J’ai obtenu un entretien téléphonique pour ne pas avoir à me déplacer à Paris. J’étais plutôt stressée, c’était vraiment le stage que je souhaitais, je me suis donc un peu mise la pression. J’ai réfléchis aux réponses que je pourrais donner aux questions les plus courantes mais je n’ai pas voulu en faire trop non plus pour rester naturelle. Et puis étant donné que c’était Topito, je me disais qu’il y avait de grandes chances pour que des questions un peu bizarres soient posées. Finalement, c’est resté très concret (avec des petites blagues quand même, faut pas abuser) et tout s’est très bien déroulé !

    C’est un peu basico basique mais si je peux vous conseiller une chose c’est vraiment de ne pas préparer mot pour mot ce que vous allez dire. Vous serez tout sauf naturel et vite décontenancé si une question que vous n’avez pas préparée est posée. Et franchement, pas de stress, ce n’est pas si terrible un entretien, si t’es motivé ça se ressentira.


    Peux-tu nous dire quelques mots sur l’ambiance de la structure ?

    L’ambiance, c’est le gros plus. On bosse, beaucoup,  mais personne ici n’a perdu son âme d’enfant alors je vous laisse imaginer ! Lors de  l’entretien on m’a même demandé si j’étais capable de bosser dans le bruit et le « bordel». (petit clin d’œil aux P3 qui m’ont bien entraînée, au final ça change pas trop)


    Une question persiste, ton humour est-il apprécié là-bas ?

    Il y a au moins 1 personne sur 25 qui rigole à mes vannes. C’est déjà bien, non ?


    Quel est le contenu et en quoi consistent les missions de ton stage?

    Je suis graphiste social media. Je m’occupe donc de tout ce qui est des visuels postés sur les réseaux sociaux. Des infographies, au « retirez-moi photoshop » jusqu’aux photos Instagram Topito : c’est moi ! Je manie Illustrator et Photoshop toute la journée. Tous les matins nous faisons des réunions et il faut toujours avoir des idées (drôles et qui marchent, bien sûr), ça développe l’imagination.


    Avec ton 1er stage et en vue du 2nd, est-ce que tu as plus d’idées sur ton avenir pro ?

    Je suis restée particulièrement dans le même domaine entre mon premier et mon second stage. J’étais conceptrice rédactrice chez « Il était une pub », donc au sein d’un site internet également. J’ai seulement changé de poste, ce qui me correspond mieux cette année. Ce qui est certain, c’est que l’ambiance start up me va comme un gant. Mais j’attends quand même de découvrir d’autres horizons pour me décider. Mon année d’Erasmus va me permettre de réfléchir à tout ça. Dans tous les cas, c’est le design graphique qui m’intéresse et j’en suis sûre.


    Une impression concernant ton stage?

    Je n’en suis actuellement qu’à la moitié et je peux dire que je suis contente d’avoir fait un stage plus long et de ne pas terminer comme la plupart mi-juin. Je pense que ça montre bien à quel point je me plais au sein de la Topito team. On y apprend très vite, on rigole bien et on est très bien entouré. C’était le stage que je voulais vraiment et je suis loin d’être déçue.


    Pour terminer, aurais-tu une anecdote à nous faire partager ?

    En vrai, mon stage est une anecdote en soi. Il se passe toujours pleins de choses plus surprenantes les unes que les autres mais je ne peux pas tout dire… On m’appelle Belette là-bas. Ça fait 2 mois que je n’ai pas entendu mon prénom. En plus, il n’y a absolument aucune raison à ce surnom. Sinon, l’autre jour on s’est fait livrer des pizzas gratuitement. D’ailleurs, on a souvent de la bouffe qui nous est offerte et ça c’est vraiment cool.

    Enregistrer

    Merci à Alice !

    Commentaires


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

    Crédits

    Tous droits réservés. Le site est la propriété du département infocom de Besançon.
    En utilisant le site, vous acceptez l'enregistrement de cookies. Crédits