Pages du blog
  • Accueil
  • Catégories du blog
    A propos du site
  • Ecrire un article
  • La ligne selon Maëlle

    créationétudiant.eicblignemoduleprojetRéalisation

    2018 : nouvelle année, nouveaux projets, nouvelles résolutions… Et cela s’applique aussi pour Infocom ! Quoi de neuf ? Nous mettons à l’honneur les projets, travaux réalisés en cours. Pour tous les curieux, vous allez découvrir les projets menés dans les différentes options ou modules, en 1ère ou en 2ème année. Alors ça vous dit ? On commence par le travail artistique de Maëlle mené en module  « création », alors ouvrez bien vos yeux !

    Peux-tu nous rappeler la consigne donnée par votre professeur, Mme Moreuille ?

    On avait pour thème le hacking, c’est-à-dire qu’on devait travailler sur un projet de détournement (d’objet, de matière, ou tout ce qui nous inspirait).

    Pourquoi as-tu choisi le stop motion, une animation difficile à réaliser qui demande beaucoup de patience ?

    L’idée du stop motion est venue au fil des expérimentations. Je voulais détourner un élément très simple et qui m’intriguait. J’ai donc voulu détourner la ligne. Quand on dessine on commence généralement par tracer des lignes mais je trouve qu’on ne s’intéresse pas assez au principe même de celles-ci. A-partir de quel moment par exemple ne parle-t-on plus d’une ligne, mais d’un point ? Et inversement, à partir de quand le point devient une ligne ?

    Le stop motion est une technique méticuleuse pour laquelle il faut être patient, et elle me permettait de détourner la ligne à travers de simples dessins.

    Quelles réalisations d’artistes ont inspiré ton travail ?

    Je me suis inspirée du travail de Nils Udo, un artiste de land art qui crée des chemins, des lignes dans la nature. Il laisse évoluer les traces qu’il crée, elles évoluent donc en fonction du temps qui passe, des phénomènes naturels, ou du passage de l’homme parfois.

    Giacometti fait partie des sculpteurs dont le travail fin me fait penser à un dessin tracé dans l’air. J’aime les lignes très élancées et douces de ses sculptures, mêlées à une matière plus grossièrement travaillée. Le contraste de ces deux aspects donne une impression d’équilibre fragile que j’aime à retranscrire très souvent sur mes propres personnages.

    Pour finir, que penses-tu du module création ?

    Le module créa est intéressant puisqu’il nous permet de sortir des cours habituels en choisissant des techniques et des sujets qui nous plaisent.

    Moi ça me plaît ça me permet de retrouver un semblant des cours des beaux arts.


    Amateur de dessin ou curieux nous espérons que l’article et le nouveau concept te plaît. Si tu veux nous proposer tes projets réalisés, nous attendons plus que toi ! 

    Merci à Maëlle !

    Commentaires


    Les commentaires sont fermés.

    Crédits

    Tous droits réservés. Le site est la propriété du département infocom de Besançon.
    En utilisant le site, vous acceptez l'enregistrement de cookies. Crédits